Actualités

Rencontre entre Solidarité femmes 68 et les élèves de 1ST2S1

Par admin lyc-montaigne2, publié le mardi 22 mars 2022 10:18 - Mis à jour le mardi 22 mars 2022 10:20
Article femmes violence.jpg

 

 

Madame LAOUER, directrice de l'association Solidarité Femmes 68, est venue nous présenter, le 15 mars dernier, son association dans le cadre de la semaine école-entreprise. Initialement prévue en janvier, sa venue avait dû être reportée. L'objectif de cette rencontre était de faire découvrir les différents métiers du secteur social aux élèves de 1ère ST2S1.

Partie 1 : Présentation de la structure

L’association vient en aide aux femmes et enfants victimes de violences intra-familiales, elle les accompagne sur le plan psychologique et administratif. L'association peut aussi héberger ces derniers si besoin. Elle a pu nous présenter les différents métiers dans l'association qui ont un lien avec la poursuite d'études du bac ST2S.

Partie 2 : Présentation des professionnels

Mme Laouer nous a présenté quelques-unes des 17 salariées (seulement des femmes). L'équipe est donc composée : d'une directrice, d’une cheffe de service, ainsi que 9 travailleurs sociaux (éducatrices spécialisées, assistantes sociales, éducatrices pour jeunes enfants), deux psychologues, une chargée d'intendance, une comptable, une conseillère en économie sociale et familiale et une secrétaire.

Les travailleurs sociaux travaillent en binôme. Elles ont besoin d'être à l'écoute, d’être accueillantes, elles sont tenues au secret professionnel. Elles doivent être là en cas de besoin et doivent garder une position neutre. Elles assurent un accompagnement global et spécialisé des femmes victimes de violences accompagnées ou non d’enfants, un accompagnement dans les recherches de domicile (elles gèrent 75 logements) et un soutien auprès des personnes prises en charge…

Lorsqu'elles veulent intégrer l'établissement avec leurs diplômes, ces professionnelles doivent suivre une formation interne pour se spécialiser. Ces métiers restent très difficiles à exercer puisqu'il faut par exemple réussir à se détacher du travail lorsqu'on rentre à la maison à la fin de la journée, semaine…

Partie 3 : Témoignage

Nous avons demandé à Mme Laouer de nous présenter une situation vécue. Elle a évoqué le cas d’une femme et de ses 4 enfants victimes de violences conjugales. L'homme était régulièrement armé et menaçant. La femme a quitté le domicile familial à de nombreuses reprises : une première fois accompagnée de ses quatre enfants et a été accueillie par la structure Solidarité Femmes 68. Elle a été contrainte de retourner chez elle à cause d'une importante pression familiale. Elle est revenue quelques années plus tard sans ses enfants par le biais du 115 (centre d’appel des sans-abris). Grâce aux efforts de l'association elle a réussi à avoir un nouveau logement et à récupérer certains de ses enfants. L'homme, très violent, menace régulièrement de mort la famille et le personnel de l'association. Cela montre les difficultés rencontrées dans la prise en charge des femmes victimes de violence.

Nous tenions à remercier Mme Laouer pour cette intervention.

Article rédigé par Noah, Sirine, Ornella, Shayma, Ahmed, Alia, Rania, Nelsi, Fatoumata, Manon, Keïs, Eléa, Anaïs B et Anaïs R.